jeudi 28 janvier 2010

Projet d'aéroport de Notre Dame Des Landes : des terres agricoles et des agriculteurs méprisés pour le profit de quelques-uns...

video
Dans le Figaro du 11 janvier 2010, l’Etat français déclare vouloir lutter contre la disparition annuelle de 74 000 hectares de terres agricoles...

Cette volonté devrait se traduire par la création d’une commission départementale de la consommation d’espace agricole qui donnera son avis chaque fois qu’un projet d’aménagement entraînera la disparition de surface agricole. Ainsi, l’Etat entend de cette manière diminuer de moitié la consommation de terres agricoles d’ici à 2020.

Pourtant avec ce projet d’aéroport du Grand Ouest dit de Notre Dame Des Landes, ce sont plusieurs milliers d'hectares de terres qui disparaîtraient sous le béton et le bitume de façon irréversible, si malgré toute l’opposition à ce projet qu’il y a et qui grandit davantage chaque jour, ce projet se réalisait.

Il est surprenant de voir à quel point certaines personnes ne veulent pas entendre nos arguments contre ce projet. On leur parle d’une planète dont les ressources naturelles diminuent sans cesse, d’une population mondiale qui augmente (regardez le chiffre en haut à gauche), et leur logique reste toujours la même ! Aucune remise en cause du modèle économique imposé, aucune remise en cause des choix politiques d’hier…

Pourtant des personnalités comme Nicolas Hulot ont tiré la sonnette d’alarme !

Ce que ces décideurs trouvent à dire et à faire : c’est juste de nous faire payer les conséquences de leur décision ! Tant qu’il y aura des gens crédules pour les soutenir ça continuera, pour combien de temps encore ?

Que mangerons les générations futures, quelles libertés auront-elles ? Où nous mènera tout ce pouvoir donné par nos politiciens aux multinationales ?

On a ce soir sur France 2, l'exemple de l'enfer du désabonnement aux services des nouvelles technologies (portable, internet...), qui montre bien les conséquences d'avoir cassé les services publiques ici et là, hier "France Télécom" (un poteau téléphonique incliné vers le fossé avec des lignes téléphoniques dans le fossé pendant des mois, sans que rien ne change : voilà le résultat d'une recherche de toujours plus de profits et de rentabilités immédiates) et demain "La Poste" ?

Si on continue dans cette logique quelle morale, quelle avenir proposera-t-on à la jeunesse, celle d'une "réussite personnelle" où seuls l'argent et de l'égoïsme comptent ?

Mais le progrès ce n'est pas ça ! C'est plutôt ceci ! Un monde meilleur reste à inventer et surtout à mettre en place... pour cela il ne faut JAMAIS RENONCER !!!!!